ExxonMobil et Total discutent d'une exploration gazière en Grèce

vendredi 19 mai 2017 19h39
 

ATHENES, 19 mai (Reuters) - Le ministre grec de l'Energie s'est entretenu vendredi avec des représentants du groupe de pétrolier américain ExxonMobil et du français Total sur un éventuel accord d'exploration gazière au large des côtes grecques.

S'exprimant sous couvert d'anonymat, un responsable politique a dit qu'un consortium formé par ExxonMobil, Total et le premier raffineur du pays Hellenic Petroleum devrait présenter une offre "dans la période à venir" pour une exploration au sud de la Crète.

La réunion de vendredi a porté sur "les perspectives d'exploration et d'exploitation de gisements d'hydrocarbures", a déclaré le ministère de l'Energie dans un communiqué.

La Grèce a mené plusieurs tentatives infructueuses au cours des 50 dernières années pour trouver d'importantes réserves de pétrole et de gaz et depuis la crise de la dette, elle redouble d'efforts pour y parvenir.

L'exploration de gaz dans la Méditerranée suscite la convoitise depuis que le groupe italien Eni a découvert en 2015 le gisement de Zohr en Egypte, dans le bassin du Levant, le plus important gisement méditerranéen avec une capacité estimée à 850 milliards de mètres cubes de gaz. (Karolina Tagaris, Lefteris Papadimas et Angeliki Koutantou; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)