July 17, 2017 / 6:07 PM / 6 days ago

Gecina affiche sa grande confiance pour le moyen terme

3 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 17 juillet (Reuters) - Gecina a confirmé prévoir une baisse de son résultat net récurrent (RNN) en 2017 en raison de cessions et de restructurations, tout en affichant une grande confiance pour l'avenir dans un contexte de marché devenu selon lui très porteur en France.

Le groupe immobilier, qui avait dit s'attendre, en février, à une baisse de son RNN, anticipe un recul compris entre 5% et 6% après d'importants changements de périmètre intervenus en 2016 (1,7 milliard de cessions d'immeubles non stratégiques et restructuration de cinq immeubles).

"Le semestre est marqué par un marché très porteur dans un contexte économique en France qui s'améliore et qui explique le rendement global exceptionnel de Gecina", a déclaré Méka Brunel, directrice générale du groupe, lors d'une conférence téléphonique.

Disant "envisager sereinement la période à venir", elle a également confirmé la prévision d'un retour à la croissance du RNN entre 2018 et 2021, comprise entre 5% et 7% par an, hors effets de l'acquisition d'Eurosic.

Gecina annoncé en juin un projet de rachat amical d'Eurosic pour donner naissance à la première foncière européenne de bureaux, dotée de 15,3 milliards d'euros d'actifs principalement situés à Paris et en Ile de France.

Le groupe avait alors indiqué que cette opération serait immédiatement relutive de 10% sur le RNN par action en année pleine.

Le feu vert des autorités de la concurrence à ce rachat est attendu dans la deuxième quinzaine du mois d'août et Gecina pourra, le moment venu, réactualiser ses prévisions, a précisé la dirigeante.

Grâce à la reprise économique, le groupe a vu ses revenus locatifs progresser de 2,1% dans les bureaux à périmètre constant.

Il a également annoncé une réorganisation visant à "favoriser sa performance opérationnelle", avec la création de deux "business units" pour le bureau et le résidentiel, et le recrutement de deux directeurs exécutifs en charge de ces divisions.

Gecina a vu ses loyers bruts reculer de 19,5% au premier semestre (+1,6% à périmètre constant) à 240,6 millions d'euros, son RNN plonger de 22,9% (-11% hors effet de la cession de la santé) à 152,7 millions et son actif net dilué "triple net" progresser de 18,2% à 152,0 euros par action. (Pascale Denis, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below