Le Pen cible le "terrorisme islamiste et le laxisme pénal"

vendredi 21 avril 2017 11h02
 

PARIS (Reuters) - Au lendemain de la fusillade meurtrière sur les Champs-Elysées, Marine Le Pen a prôné vendredi un "plan de bataille contre le terrorisme islamiste et le laxisme pénal", indispensable selon elle à la protection des Français.

A deux jours du premier tour de l'élection présidentielle, celle à qui les sondages donnent une bonne chance de figurer au second tour a fait une déclaration à son siège de campagne.

"Cette guerre nous ne pouvons pas la perdre. Or depuis 10 ans, sous les gouvernements de droite comme de gauche, tout a été fait pour que nous la perdions", a-t-elle déclaré.

"Il faut une présidence qui agisse et qui protège. Puisque le pays est en état de guerre, la réponse doit être globale et totale."

Marine Le Pen a notamment demandé la restauration des frontières, l'expulsion immédiate des personnes étrangères fichées S, l'interdiction des organisations salafistes et la fermeture des mosquées islamistes.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Au lendemain de la fusillade meurtrière sur les Champs-Elysées, Marine Le Pen a prôné vendredi un "plan de bataille contre le terrorisme islamiste et le laxisme pénal", indispensable selon elle à la protection des Français. /Photo prise le 21 avril 2017/REUTERS/Benoît Tessier