January 14, 2021 / 2:19 PM / 8 days ago

Delta Air Lines s'attend à une reprise en 2021 après sa première perte en 11 ans

14 janvier (Reuters) - Pour le directeur général de Delta Air Lines, 2021 sera “l’année de la reprise”, alors que le transporteur aérien a annoncé un recul de 64% de son activité sur l’année, impactée par la crise du coronavirus.

“Nous ne prévoyons pas que d’ici l’été, les voyages reviennent à un niveau proche de ce qu’ils étaient auparavant, mais ce sera une amélioration significative, suffisante pour nous permettre d’être rentables dans la seconde moitié de l’année”, a déclaré Ed Bastian à Reuters.

La vigueur de la reprise dépendra de facteurs tels que le rythme du déploiement des vaccins et du désir de reprendre l’avion.

Au premier trimestre, la compagnie aérienne basée à Atlanta prévoit une baisse de ses revenus de 60 à 65% par rapport à l’année dernière et une diminution de 35% de sa capacité de vols réguliers.

Comme elle continue de laisser un siège vacant entre chaque passager, au moins jusqu’au 30 mars, Delta Air Lines s’attend à ce que la capacité réelle baisse d’environ 55%.

La reprise des voyages internationaux, qui ont été durement touchés par les restrictions de déplacements, prendra au moins un an de plus et Ed Bastian estime que la compagnie aérienne va continuer de perdre 10 à 15 millions de dollars par jour au cours du premier trimestre.

Delta Air Lines a perdu en moyenne 12 millions de dollars (9,90 millions d’euros) par jour au cours du quatrième trimestre, mais reste sur la bonne voie pour stopper la consommation de sa trésorerie au printemps, a-t-elle déclaré.

Pour l’Association internationale du transport aérien, (IATA), le retour à un flux de trésorerie positif pour l’industrie pourrait ne pas se produire cette année, a déclaré jeudi l’économiste en chef Brian Pearce, car l’intensification des mesures de confinement a fragilisé la faible reprise des réservations.

Delta Air Line prévoit de disposer de 18 à 19 milliards de dollars de liquidités d’ici la fin mars, dont 3 milliards de dollars provenant des soutiens apportés par l’Etat à l’emploi, tout en conservant une dette nette d’environ 18 milliards de dollars.

Première compagnie aérienne américaine à publier ses résultats pour 2020, Delta Air Lines a fait état d’une perte de 12,4 milliards de dollars, sa première depuis 2009, sur la base d’un revenu d’exploitation de 17 milliards.

Elle avait enregistré un bénéfice de 4,8 milliards de dollars l’année précédente.

La compagnie prévoit de retirer près de 400 avions de sa flotte d’ici 2025, pour la concentrer sur neuf familles d’appareils.

Ed Bastian a également évoqué précédemment la possibilité de se doter d’avions 737 MAX de chez Boeing. (Version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below