May 15, 2019 / 8:24 AM / 3 months ago

Golden State donne le ton

Privés de Kevin Durant, les Warriors ont pu compter sur un prestigieux Stephen Curry /Photo prise le 15 mai 2019/REUTERS/USA Today Sports

Un duel qui n’en était pas un. Les Warriors ont été sans pitié et débutent la finale de conférence Ouest sur les chapeaux de roues avec une victoire incontestable contre Portland (116-94). Les Trails Blazers ont pourtant pris le dessus en début de rencontre... le temps que Draymond Green (12 points, 5 passes, 10 rebonds) et ses coéquipiers se mettent en jambes. Une fois lancés, impossible de les arrêter. Si Kevin Durant manquait toujours à l’appel, Stephen Curry a repris son rôle de leader et comptait déjà 19 points à la pause. L’équipe de son frère, notamment grâce à Rodney Hood (17 points) et Maurice Harkless (17 points) a réussi à tenir le choc, mais sans parvenir à se rapprocher une seule fois des doubles champions en titre. Au retour des vestiaires, grosse impression de déjà-vu : Portland démarre fort et n’a plus que six de retard. Puis les Splash Brothers and co reprennent leurs habitudes de 2015 et retour à la case départ pour les joueurs de Terry Stotts, qui n’ont pas pu compter sur Damian Lillard (19 points à 4/12 au tir) ou C.J. McCollum (17 points) pour sortir la tête de l’eau. Sans forcer, les Warriors, grâce à Stephen Curry (36 points) et Klay Thompson (26 points), iront chercher leur victoire et prennent ainsi l’avantage dans une série qui, pour l’instant, ne laisse aucune place au suspense. Pour l’instant.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below