August 9, 2020 / 10:04 AM / a month ago

Liban: Trois vols ce week-end pour acheminer de l'aide française

Trois vols militaires sont prévus ce week-end pour acheminer de l'aide française au Liban, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères, indiquant que "tous les moyens de la France sont entrés en action pour porter secours au peuple libanais" après l'explosion qui a fait au moins 154 morts à Beyrouth. /Photo prise le 5 août 2020/REUTERS/Bertrand Guay

(Reuters) - Trois vols militaires sont prévus ce week-end pour acheminer de l’aide française au Liban, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères, indiquant que “tous les moyens de la France sont entrés en action pour porter secours au peuple libanais” après l’explosion qui a fait au moins 154 morts à Beyrouth.

Au total, a précisé le Quai d’Orsay, huit vols et deux liaisons maritimes ont été organisés pour “acheminer rapidement vers le Liban des personnels ainsi que du matériel médical, des médicaments et des produits alimentaires, relevant de l’aide de l’Etat mais également fournis par des entreprises, les filières agricoles et des associations françaises”.

Cette annonce intervient alors que la France co-organisera dimanche une visioconférence des donateurs sur le Liban, dans le cadre des efforts déployés pour mobiliser la communauté internationale après l’explosion à Beyrouth mardi.

Dans un communiqué publié dans la nuit de samedi à dimanche, le ministère des Affaires étrangères indique que les trois vols prévus ce week-end doivent permettre d’acheminer “notamment 13 tonnes de produits alimentaires et 3 tonnes de médicaments”.

“Le porte-hélicoptère amphibie Tonnerre appareillera de Toulon dimanche 9 août, et un cargo sera affrété par le ministère des Armées depuis Toulon en début de semaine prochaine”, est-il détaillé.

“Ces moyens permettront la mise en oeuvre de capacités en matière de santé, notamment à travers l’hôpital à bord du Tonnerre, des équipes et matériels du génie, des moyens aériens, ainsi que le transport de 200 tonnes de farines, de produits laitiers et infantiles, de 134 tonnes de rations alimentaires, de 75 000 litres d’eau potable et de matériaux de reconstruction”.

Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below