August 9, 2020 / 5:04 PM / a month ago

Nouveaux affrontements entre manifestants et policiers à Beyrouth

Des manifestants ont affronté dimanche les forces de sécurité libanaises qui bloquaient l'accès à une artère donnant sur la Chambre des députés, au deuxième jour d'un mouvement de contestation qui fait suite à l'explosion qui a tué mardi près de 160 personnes et blessé plus de 6.000 autres. /Photo prise le 9 août 2020/REUTERS/Hannah McKay

BEYROUTH (Reuters) - Des manifestants ont affronté dimanche les forces de sécurité libanaises qui bloquaient l’accès à une artère donnant sur la Chambre des députés, au deuxième jour d’un mouvement de contestation qui fait suite à l’explosion qui a tué mardi près de 160 personnes et blessé plus de 6.000 autres.

Comme samedi, des milliers de manifestants ont convergé vers la place du Parlement, située non loin de la place des Martyrs.

“Nous voulons que l’ensemble du gouvernement s’en aille”, a déclaré Yousseff Dour, un manifestant.

Des images diffusées par les médias libanais montrent qu’une entrée du Parlement ont été incendiée.

Plusieurs manifestants sont par ailleurs parvenus à pénétrer dans les ministères du Logement et des transports.

Samedi, les sièges des ministères des Affaires étrangères, de l’Energie et de l’Economie ont été pris d’assaut tandis que les locaux de l’Association des banques libanaises étaient saccagés.

La ministre libanaise de l’Information, Manal Abdel Samad, a annoncé dimanche sa démission, qu’elle a expliquée par l’incapacité du gouvernement à mettre en oeuvre des réformes et par la catastrophe qui s’est produite mardi sur le port de Beyrouth.

Selon le quotidien L’Orient-Le Jour, qui relaye des informations de presse, d’autres ministres pourraient suivre son exemple et il n’est pas exclu que le gouvernement démissionne en bloc lundi à l’issue du Conseil des ministres.

Dimanche, le patriarche de l’Eglise chrétienne maronite du Liban, Bechara Boutros al-Raï, a appelé le gouvernement libanais à démissionner s’il se montrait incapable de réformer sa manière de gouverner.

Michael Georgy; version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below